Thomas Wolff

Des pensées et des documentations qui ne trouvent leur place nul part ailleurs qu'ici ;).

Rénovation d’un camping car / photos & cie

En mai 2018 nous annoncions notre départ pour une période à durée indéterminée, en famille. Itinérance.

Les travaux sur le camping car avaient débuté en mars 2018. Très peu étaient au courant quand nous sommes partis.

Nous souhaitions vous partager ces quelques photos de comment nous avons transformé son intérieur. Nous avons acheté un vieux camping car Burstner de 1992. Rénover l’intérieur était un beau défi et une phase précieuse pour nous aider à nous projeter et préparer ensemble le départ. Tout comme apprendre la mécanique ensemble au fur et à mesure.

Camping-car: rénovation Rénover: poncer c'est important

Ambiance un mois avant le départ

Le salon - la table

Poncé,une bonne sous-couche fixatrice, des peintures dont une bombe de peinture bronze pour les boutons, tissus rouge et couture, électricité pour passer de leds en 12v à l’ampoule à filament à 230v.

Avant Renovation d'un camping car: après Renovation d'un camping car: après

Sur le côté avec le coin cuisine

Coin cuisine avant Coin cuisine après Coin cuisine après Auter vue

Sept mètres cinquante de longueur

Renovation d'un camping car Renovation d'un camping car Renovation d'un camping car

Montage du lit en mezzanine pour notre petit fille Naomi

Naomi était agée d’1 an au moment du départ. Le tutoriel de montage du lit est présenté sur le blog de Caroline: lire son article le sommeil de l’enfant en itinérance

Astuces

Poncer & sous-couche fixatrice

Poncer, rénover, peinture

Peindre nous a pris moins de temps que … poncer. Nous avons poncé au moins 3 fois chaque surface de bois vernis. Puis lorsque toute trace du vernis avait disparu nous avons pris soin d’y mettre une sous-couche fixatrice. Puis c’était enfin le temps de la peindre.

10 jours de travaux pour l’intérieur

Des journées complètes uniquement pour l’intérieur, hors réflexion du choix des matériaux. Comprendre la mécanique nous aura pris du temps même si nous avons appris la plupart au fur et à mesure du voyage.

Particularité

Le camping car est pensé pour être une merveille pour enfant. Naomi était âgée d’un an au début des travaux - c’est à dire 3 mois avant le départ - et le camping car a aussi été aménagé pour elle, de manière à faciliter les apprentissages autonomes, la motricité, les jeux, la collaboration.

Pour en savoir plus je vous invite à explorer les articles de Caroline:“Moose, une maison à quatre roues” Récits d’expériences nomades avec un jeune enfant.

Amitiés,

Thomas

Un lit, un beau jardin, un repas,

Une maison nantaise ouverte aux nomades et philosophes

Maison Thomas et CarolineNotre maison est l’une de celles à droite, les pieds dans l’eau. Et à 20 mn à pied du centre-ville. Que ce soit pour échanger un repas ou que vous ayez besoin de repos, vous êtes les bienvenu(e)s à notre maison à Nantes. A défaut de dormir dans un cadre luxueux, vous aurez un lit, un chauffage ou un poêle à bois, une petite cuisine, un bon réseau wifi et les clés. Caroline et moi-même seront ravis de vous accueillir. Ou alors on vous le dira.

Si le nomade Maxime Lathuilière nous a soumis l’idée d’une hackerhouse, nous privilégions le repos et les échanges autour d’un repas, sans aucune intention de production.

Maison que des équipes ou des colocataires pluridisciplinaires partagent pour accélérer leurs projets. Il s’agit à la fois d’un lieu de repos et d’émulation. Concept né dans la Silicon Valley.

Informations et localisation

La maison est presque toujours ouverte. Parfois, nous ne sommes pas là ou alors nous avons envie d’être seuls, Maison Thomas et CarolineCuisine, table et poêle à bois.on vous le dira à ce moment là. Caroline est joignable au 0695945412 et moi même au 0642459781.

Couchage sur futon (1 place) ou matelas gonflable (2 places). Chauffage au gaz ou poêle à bois dans la pièce à côté. Cuisinière au gaz. Un petit espace pour se faire à manger. Belle vue sur le jardin. Canapé. Possibilité d’utiliser la machine à laver. Accès au jardin (3 tables, barbecue, …). Maison Thomas et CarolineVue depuis la chambre.Canoë (2places) et canoë kayak (1place).

Vous serez à 20 minutes à pied du centre ville, à coté de la rivière (du coup il fait parfois un humide), au début de la randonnée de l’Erdre et du chemin de grande randonnée qui passe devant la porte.

La journée, la maison se transforme régulièrement en espace de coworkingCoworking maisonSession de coworking dans le salon.

Si vous avez votre propre sac de couchage, ça nous arrange.

Intentions et aspirations

Ce qui est important pur moi c’est qu’ils sachent qu’il y a un endroit où ils peuvent se reposer, bien manger, où ils sont les bienvenus. Lorsqu’ils sont là, j’ai besoin qu’ils soient autonomes et qu’ils prennent soin du lieu. Caroline

Échanger avec vous qui voyagez, lisez, réflechissez, concevez m’est vital. Bien souvent vous m’apportez des nouvelles du monde et, en plus du simple plaisir d’être ensemble, élargissez mes perspectives. Et tout comme le désir de repos, je pense que le désir d’amitié et philosophique est un désir à ne pas négliger. Thomas

Ouverture du blog

13 ans d’écriture de carnets papier

Voilà plus d’une dizaine d’années que je prends des notes quasi-quotidiennement, toujours sur papier blanc, toujours à l’écriture gel noire. Plongé dans ma cave, je reprends mon premier carnet de 50 pages que j’ai complété à seize ans sur la génération d’états d’absorption par la pratique de l’hypnose ericksonienne.Les découvertes de Milton Erickson (1901-1980) ont démocratisé les utilisations thérapeuthiques et cliniques de l’hypnose.

Contrairement à des pages statiques, ces écrits papiers voyagent et se transforment. J’ai mis à jour ce premier carnet il y a trois ans, lors d’un voyage de deux mois dans les Himalayas. Prise de note dans les himalayas - Thomas WolffNotes mises à jour depuis le Pangong Tso. Je voulais alors vérifier que des populations orientales vivant en haute montagne présentaient des mécanismes similaires que ceux mis en avant en occident.

La compréhension des mouvements et de ce qui les actionne m’intéresse plus que les catégorisations. Si catégoriser permet de voir, la compétence effective de mettre en mouvement me semble permettre une liberté d’action que la connaissance seule ne permettrait pas.

Et pour partager mes observations, j’aime proposer la pratique. Pour préparer un cours, il m’est commun de me replonger dans des carnets de notes, puis de proposer aux curieux l’expérience qui m’a permis de dégager mes hypothèses. Etudiants sous hypnose - expliciter les mécanismes psychologiques - Thomas WolffÉtudiants en exploration, mars 2015. Ci contre, à l’école d’ingénieurs du CESI, je me base sur les notes évoquées ci dessus pour proposer aux élèves d’observer sous hypnose leurs mécanismes psychologiques.

Engagements et aspirations

Début septembre, nous nous sommes retrouvés avec Stéphane Riot sur le tour du Ticket for change. Je n’étais présent que 4 jours, lui sur toute la durée du tour. Voila une année que nous avions envie d’échanger ensemble.

Toulouse. Pause de midi au tiers-lieu de La Serre. Stéphane Riot explore le futur (prospective), les mécanismes du changement et les dynamiques d’intelligence collective. Il co-anime, en plus de son activité d’enseignant et d’auteur, Noveterra. Sa facilité à entrer en relation profonde avec d’autres personnes, son regard qui semble considérer d’autres choses que moi, avait déjà attisé lors de notre première rencontre une année auparavant l’envie d’entrer en relation. Stéphane semble plutôt fatigué par le climat immersif du tour et nous décidons de nous en extraire durant le temps d’une rencontre et d’un repas. A l’ombre d’un hangar, nous nous asseyons dos contre dos sur un rondin de bois disposé là.

Nos pensées s’envolent. Nous échangeons en amis sur les difficultés à exprimer ces passions et visions qui - bien qu’elles sont le plus souvent considérées comme anormées - orientent notre manière de voir le monde et d’agir. Nous échangeons sur notre solitude, notre famille, nos amis. Lui s’est récemment engagé à rendre visible ces passions qui le motivent. Son humanité m’a beaucoup touché.

Dos contre dos, le temps passe. J’ai compris que tout comme il y a une différence entre souhaiter partir et partir effectivement, il y a une différence entre observer une qualité et y aspirer et observer une qualité et s’y engager.

C’est un moment particulier pour moi. Je quitte en décembre l’association Cpcoop que j’ai co-fondée et suis engagé depuis 4 ans, j’ai de nouvelles envies de créations dont les conditions sont favorables ou modifiables, et je vais bientôt être papa.

Je sens que c’est le bon moment pour ouvrir ce site et m’amuser.

Les annonces de nouveaux articles se font via mon espace twitter et en version plus tech via l’abonnement au dépôt github dédié.

A bientôt!